L'Egypte : en savoir plus


Infos aéroport

L'aéroport international du Caire est situé à 15 km environ du centre-ville. Comptez moins d'un euro pour le trajet en bus-navette et 8/11 € en taxi.
L'aéroport de Louxor se trouve à 10 km environ de la ville, soit à 20 mn de taxi (5/8 € le trajet).

Electricité

220 V. Les prises sont les mêmes qu'en France.

A lire, à voir, à écouter

Guides : - Egypte. Guide National Geografic.
- Egypte. Guide Vert. Ed. Michelin.
- Egypte. Coll. Guides Lonely Planet.
- Egypte. Ed. Nouveaux Loisirs, coll. Géoguide.
- Egypte. Ed. Hachette, coll. Le Guide du Routard.
- Carnets de voyage : Egypte. Ed. Le Petit Futé, coll. Carnets Guides.
- L'Arabe égyptien de poche. Guide Assimil Evasion.
- Egypte. Ed. Le Petit Futé, coll. Country Guides, 2005.
- Egypte. Ed. Hachette Tourisme, coll. Guides Evasion, 2005.
- Egypte. Ed. Hachette, coll. Guides Bleus, 2005.

Livres :
- Champollion, une vie de lumières, par Jean Lacouture.
- Les romans de Naguib Mahfouz (Mon Egypte, L'Amour au pied des pyramides et Dérive sur le Nil...).
- Lorsque la nature parlait aux Egyptiens, de Christiane Desroches Noblecourt. Ed. Philippe Rey.
- Mythes égyptiens, de George Hart. Ed. Seuil.
- Lettres d'Egypte. Correspondance avec Louise Maspéro (1883-1914), de Gaston Maspéro. Ed. Seuil.
- La Lumière d'Horus, de Bernard Simonay. Ed. Gallimard.
- Les anciens Egyptiens : Scribes, pharaons et dieux, de Aude Gros de Beler. Ed. Errance.
- Le monde magique de l'Egypte ancienne, Pouvoir et sagesse selon l'Egypte ancienne, Le Voyage dans l'autre monde selon l'égypte ancienne..., de Christian Jacq. Ed. Xo.
- Contes et récits de l'Egypte ancienne, de Claire Lalouette. Ed. Flammarion.
- Dictionnaire amoureux de l'Egypte, de Robert Solé. Ed. Plon.
- La cuisine chez les pharaons, de Pierre Tallet. Ed. Actes Sud.
- La pierre de Rosette, de Robert Solé et Dominique Valbelle. Ed. Seuil, coll. Points.
- Le Culte de Rê : L'Adoration du soleil dans l'égypte ancienne,
de Stephen Quirke. Ed. du Rocher, coll. Champollion.
- Le Grand Voyage de l'obélisque, de Robert Solé. Ed. Seuil, coll. Histoire.
- L'aventure archéologique en Egypte, de Brian M-Fagan. Ed. Payot.
- Egypte ancienne, de Christophe Peter. Ed. Gallimard, coll. Onyx.

Beaux livres :
- Egypte, la quête de l'éternité, par Alain Chenevière. Ed. Vilo.
- L'Egypte, textes Fabienne Pavia, photos Jean Guichard. Ed. Solar.
- Histoires d'Egypte. Anthologie de textes littéraires célèbres. Aymeric Chauprade. Ed. Sortilèges.
- Les Secrets des temples de Nubie, par Christiane Desroches-Noblecourt. Ed. Stock.
- Sinaï, visions de plongeurs en mer Rouge, par Arnaud Chicurel et Laurence Lagny. Ed. Transboreal.
- Les Tombeaux retrouvés de Saqqara, de Alain Zivie, Patrick Chapuis (Photographies). Ed. du Rocher.
- Majestueuse Egypte, de Gérard Sioen, Olivier de Beaumont. Ed. Atlas.
- Un voyage en Egypte : Au temps des derniers rois, de Alain Blott.
- Alexandrie, de Daniel Rondeau.
- Egypte de Terre, de Jean-François Gout et Nabil Nahoum. Ed. Hazan.
- Les monuments de l'Egypte, de Gillispie Dewatcher. Ed. Hazan.

Films :

- L'oeuvre de l'alexandrin Youssef Chahine (Bab el Hadid, Le 6e jour, Le Destin, L'Autre...).
- Dérive sur le Nil, de Hussein Kamal.
- Gare centrale, de Youssef Chahine, 1958.
- La prière du Rossignol, de Henri Barakat, 1959.
- Les secrets du trésor de Toutankhamon, de Michel François (169 mn). Double DVD Collector, doté d'images 3 D et d'images d'archives. Textes et direction scientifique : Christiane Desroches Noblecourt. Ed. Montparnasse, 2004.

Musiques :
- Albums d'Oum Kalthoum, la diva des années 30 ; de Farid el Atrach, chanteur des années 40 et d'Abdel Halim Hafez, qui débuta sa carrière dans les années 50. - Albums d'Al-Tuni Ahmad Sheikh.
- Album Amarain d'Amr Diab.
- Albums d'El Masry Hussein.
- Albums d'Ali Hassan Kuban.
- Album Egypte d'Aicha Redouane. 

Traditions et coutumes

Le marchandage est de mise dans les souks. N'hésitez pas à proposer d'emblée, la moitié du prix annoncé, puis discutez un tarif décent, patiemment en gardant le sourire.
Les hommes apprécient particulièrement les longues heures passées au café, à fumer le narguilé et jouer au backgammon. Cet affrontement ludique est vécu avec un tel sérieux, que l'enjeu semble vital et l'heure grave. Surtout, ne pas déranger la partie !

Circuler sur place

L'avion (compagnie Egyptair) est pratique pour se rendre d'une grande ville à l'autre (1 h de vol du Caire à Louxor ; 30 min de Louxor à Assouan), mais la ponctualité n'est pas garantie et les tarifs élevés : environ 260 € l'aller simple Le Caire/Louxor ; 115 € pour un Louxor/Assouan. Vous obtiendrez des tarifs plus intéressants en réservant en France auprès d'Egyptair à condition de voyager sur ses lignes entre la France et l'Egypte (vous ne paierez alors que 15 € de plus par trajet supplémentaire).
Un train de nuit relie Le Caire à Louxor (en 8 h 30) et Assouan (en 13 h). Les couchettes sont confortables (environ 76 € l'aller simple avec dîner et petit-déjeuner). Entre Alexandrie et Le Caire, le voyage dure 3 h (5 € le trajet en 2e classe). Réservez plutôt 2 jours à l'avance.
Les taxis sont pratiques et bon marché pour se déplacer en ville (3/6 € la course rapide). Ils peuvent "se louer" à la journée (environ 23 € pour un aller et retour du Caire vers les pyramides de Gizeh et Saqqarah, par exemple).
Les taxis collectifs effectuent des liaisons régulières, d'une ville à l'autre à un tarif fixe (env. 12 € le trajet Le Caire/Alexandrie ou Louxor/Assouan, soit 200 km en 2 h 30/3 h). Ils ne partent que lorsqu'ils sont pleins. Conduite sportive, passagers entassés et voyage fatigant ! Préférez les liaisons en autocars de ligne, climatisés (environ 3 € le trajet).
Plus bucoliques : les calèches à Louxor et Assouan (environ 6 € l'heure de promenade) et les felouques, à Assouan uniquement, agréables pour passer d'une rive à l'autre du Nil (environ 6 € l'heure de croisière).
Surtout, pour les courses en taxi, calèche et felouque, convenez toujours du prix avant de partir. Même chose si vous faites appel à un guide occasionnel.
La location de voiture sans chauffeur est déconseillée : la conduite égyptienne est sportive et inattendue et il est parfois compliqué de se rendre sur les sites touristiques sans l'escorte d'une patrouille de la police touristique à la ponctualité toute relative. Si, cependant vous souhaitez vous y risquer, le permis de conduire international est indispensable.

Gastronomie

Le plat national est le foul (des fèves mijotées avec des oignons, du cumin et du citron), proposé à tous les repas. Très populaire aussi, la méloukhia (une soupe épaisse préparée avec l'herbe de ce nom), finement hachée, avec poivron et ail, et servie avec du riz et des morceaux de poulet. Autre plat nourrissant : le kochari (mélange de riz, de lentilles et de nouilles), relevé d'oignons frits et de piment.

En entrée, la tradition est de servir des mezzes (un assortiment de falafels), des boulettes de pois chiche frites, téhina (une crème de sésame), houmos (purée de pois chiche) et crudités...
A Alexandrie, ne manquez pas de déguster crevettes géantes et poissons grillés.
Quant aux desserts, les pâtisseries sont orientales, toutes faites de miel et d'huile. A accompagner d'un carcadé (infusion de fleurs d'hibiscus), servi chaud ou froid, ou d'un café turc, au fond de tasse, noir de marc.